UTE RITSCHEL

www.ritschel.net
ute@ritschel.net

 

Ute Ritschel

Mettre en forme, détourner, parler de la nourriture d’une manière artistique est l’objectif de mes projets et performances « Manger l’art ». Cela implique de donner aux aliments un nouveau sens, en les combinant de façon inhabituelle, en créant un paysage extérieur à mes cartes mentales et en utilisant des lieux spécifiques. Cette méthode donne la liberté de réinventer la nourriture dans un nouveau contexte.


Shaping, changing and explaining food in an artistic way is the objective in many of my Eat Art projects and performances. This includes giving the edible elements a new meaning, combining them in unusual ways, creating a landscape out of my mental maps and using site specific places. This method gives the freedom to reinvent the food in a new context.


Ute Ritschel est curatrice, anthropologue, et artiste. Elle vit en Allemagne.
Depuis 1995 Ute Ritschel organise la biennale «Vogelfrei – l’art dans les jardins privés» à Darmstadt. Depuis 2002, elle est curatrice de l’association «chemin d’art en forêt» (Waldkunstpfad) et a organisé 12 symposiums, en Allemagne, aux USA et en Chine. Elle a fondé le «Centre d’études de la Performance» et le «Centre pour l’Art et Nature» de Darmstadt.
Son travail de curatrice concerne l’Art Nature, l’art et le développement durable, les performances, et les projets «manger l’art». Depuis 1999, Ute crée des «tables artistiques», dîners incluant performances et conférences autour de la nourriture, et depuis 2014, elle «s’attable» à une recherche photographique artistique en lien avec le contexte culinaire des lieux de résidence.

 

Sesame Treat Cabbage and Ginseng, Wongol, Corée du Sud © Ute Ritschel 2014
Sesame Treat Cabbage and Ginseng, Wongol, Corée du Sud © Ute Ritschel 2014

 

Mexican Heart with sugar cane, Morelia, Mexique © Ute Ritschel 2017
Mexican Heart with sugar cane, Morelia, Mexique © Ute Ritschel 2017

 

Asparagus, Darmstadt, Allemagne © Ute Ritschel 2016
Asparagus, Darmstadt, Allemagne © Ute Ritschel 2016