PRESENTATION

Français                        English                       

Global Nomadic Art Project

Présentation générale  (d’après les documents de l’association Yatoo)

Le Global Nomadic Art Project (GNAP) est un projet dans lequel des artistes  “art nature” du monde entier se retrouvent afin de travailler ensemble. Il a été initié par le groupe Yatoo de Corée du Sud, un groupe artistique actif dans l’art nature depuis 1981.

L’idée première du GNAP est que “la nature n’a pas de frontières”. À partir de l’observation de la vie traditionnelle des nomades qui satisfont la plus grande partie de leurs besoins à partir des produits de la nature et qui laissent peu de trace après leur départ, l’idée était de mieux comprendre les racines de l’histoire et de la culture humaine et de révéler comment les pratiques créatives continuent d’enrichir le contact direct avec la nature.

Le groupe Yatoo a organisé un Global Nomadic Art Project en Corée du Sud presque chaque année depuis 2014. Après le Global Nomadic Art Project en Inde en 2015, d’autres GNAP ont été organisés en 2016, en Afrique du Sud et en Iran. Une tour européen a eu lieu en 2017, puis des GNAP on  eu lieu en 2018 et 2019 au Royaume-Uni, Italie, Allemagne et Mexique (voir tous les GNAP).

Qu’est-ce qu’un GNAP?

Un GNAP se compose de trois parties : les Workshops “art nature” en milieu naturel, avec une vingtaine d’artistes du monde entier, les expositions en intérieur, et enfin la publication de catalogues documentant le projet et les réalisations. Les rapports à la nature sont variés puisque chaque pays offre des contextes environnementaux spécifiques. Un GNAP dure de une à trois semaines et les interventions artistiques ont lieu dans différents milieux naturels .

En fin de compte, l’idée n’est pas de créer une œuvre artistique monumentale, mais plutôt de laisser des traces de dialogue avec la nature dans le monde entier, par la création d’œuvres légères et éphémères. Dans leur travail, les artistes sont à l’écoute de la nature et dialoguent avec elle. Toutes ces interventions in situ sont documentées au moyen de photographies ou de vidéos, puis exposées, et finalement publiées sous forme de catalogue et de film documentaire.texte anglais



Français
                   
English     

Global Nomadic Art Project

General presentation  (from Yatoo documentation)

The Global Nomadic Art Project (GNAP, for short) is a project in which Nature Artists from around the world actually meet physically on location in order to work together. It was initiated by the Yatoo group from South Korea, an artistic group active in Nature Art since 1981.

GNAP was founded on the idea that ‘nature has no borders’. It looked at the traditional life of nomads who obtain the bulk of their necessities of life from nature and who leave little trace when leaving. It was desired to better understand the root of human history and culture, and to reveal how creative practice continues to flow through direct contact with nature.

The Yatoo group has planned the Global Nomadic Art Project – Korea almost every year since 2014. Following the 2015 Global Nomadic Art Project in India, the 2016 Global Nomadic Art Projects have been held in South Africa and Iran. A European tour was held in 2017, then GNAP were held in 2018 and 2019 in the UK, Italy, Germany and Mexico (see all the GNAP).

What is a GNAP?

A GNAP consists of three parts: Outdoor Nature Art Workshops, Indoor Nature Art exhibitions with 15-20 artists from around the world participating, and the publishing of documentation books from this project. We expect to have different ideas from nature since every country has different types of natural environments. We will stay 1-3 weeks in each country and work outside in these different natural environments.

Ultimately, we are not interested in trying to make a monumental artwork, but rather we would like to leave traces of dialogue with nature around the world through the creation of small, ephemeral artworks. The artists will listen and communicate with nature through their work. All the interventions in nature will be documented with photos and video, publicly exhibited and finally published in the form of catalogues and documentary films.